Appel à manifester le 30 mai 2015 à Paris contre l’UE, l’euro et l’OTAN !

Déclaration commune des organisations composant les Assises du Communisme

Déclaration commune des organisations composant les Assises du Communisme

Publicités

Sortie de l’euro : Bernard Maris vire sa cuti !

Économiste fréquemment sollicité par France-Inter, Bernard Maris se prononce enfin pour la sortie de l’euro. Mieux vaut tard que jamais : le PRCF porte le même diagnostic économique que Maris depuis sa fondation en 2004 et à l’époque, tous les économistes de la « petite gauche » fustigeaient notre prétendu « nationalisme économique » (c’est-à-dire notre volonté de substituer à la concurrence libre et non faussée sous condominium germano-américain la coopération entre Etats souverains). Lire la suite

L’Europe du rail déraille dans les grandes largeurs

 par Floréal

ob_84abc6_7335275

Enorme couac à la SNCF : l’entreprise a sur les bras des trains neufs trop larges qui ne peuvent pas entrer dans certaines gares. Cela va coûter 50 millions d’euros (pour commencer…) pour refaire les quais desdites gares ! Et qui paiera la note au final si ce n’est l’usager, par l’augmentation du prix du billet, et le cheminot, par de nouvelles réductions d’emploi ou par le blocage des salaires ? Lire la suite

Commémoration du 8 mai, anniversaire de la victoire des peuples sur Hitler


Déclaration du PRCF à l’occasion du 8 mai 2014

La commémoration du 8 mai, anniversaire de la victoire des peuples sur Hitler, est antinomique de la célébration réactionnaire du 9 mai, « journée de l’Europe » (sic) !

Unknown

Les 8 et 9 mai 1945, la Coalition antifasciste mondiale mettait fin, au prix de sacrifices sans nom, au « Grand Reich » nazi, synonyme de génocides, d’abominations et d’exterminations sans précédent.

Lire la suite

Municipales : communiqué du Secrétariat du PRCF, 24 mars 2014

UnknownLe premier tour des municipales est révélateur de plusieurs tendances politiques lourdes et, à brève échéance, explosives, dans une France ravagée par les politiques patronales, européennes et social-maastrichtiennes.

Même s’il est sain qu’une majorité d’électeurs se soit rendue aux urnes (ce pour quoi militait le PRCF, très attaché à la défense des communes), l’abstention populaire a battu un nouveau record.

Devenue un théâtre d’ombres dans un cadre institutionnel marqué par le dessaisissement de la souveraineté nationale (marche à l’Europe fédérale des régions) et des institutions communales dissoutes dans la supracommunalité, la démocratie bourgeoise se délite, les décisions politiques sont grossièrement imposées aux populations ; tout cela crée un terrain propice à la fascisation dont profite notamment le Front « national ».

Lire la suite