La gauche doit rompre avec l’euro-libéralisme !

http://www.initiative-communiste.fr site web du PRCF ne peut que relayer cet appel à sortir de l’Union Européenne lancé par diverses personnalités de gauche dans une tribune publiée par l’hebdomadaire Marianne. Appel qui fait écho à celui que les organisations des Assises du Communisme – dont le PRCF – viennent de lancer pour une grande manifestation à Paris le 30 mai prochain pour la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN. Ou encore à l’appel du 29 novembre pour un nouveau CNR, ou celui lancé ensemble par le PRCF, le M’PEP et les Clubs Penser la France en 2013. Lire la suite

Appel à manifester le 30 mai 2015 à Paris contre l’UE, l’euro et l’OTAN !

Déclaration commune des organisations composant les Assises du Communisme

Déclaration commune des organisations composant les Assises du Communisme

Pour une grande manifestation contre l’UE et l’euro-austérité en Mais 2015 !

Appel-pétition proposé par le Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)

Signez l’APPEL à l’action du PRCF !

Citoyens de toutes sensibilités, les signataires de ce texte s’adressent au Président de la République

Monsieur le Président, 

Elu pour faire une politique de gauche, vous cédez à tous les diktats du MEDEF, de l’U.E. et d’Angela Merkel inféodés aux USA. Lire la suite

Ukraine : Monsanto installe ses OGM, pendant que les fascistes …

Les fascistes, soutenus par l’UE, célèbrent les collaborateurs nazis !

Le 14 octobre dernier, dans un silence assourdissant des principaux médias français, les fascistes ukrainiens pro-UE ont défilé boulevard Kreschiatik pour célébrer les armées fascistes ukrainiennes (UPA, OUN…) qui durant la seconde guerre mondiale ont collaboré avec les nazis et réclamer leur reconnaissance avant de lancer une émeute contre le parlement. Lire la suite

La lettre de la Commission européenne que Hollande voulait cacher !

Sans plus tarder, décidons et préparons ensemble une grande manifestation pour sortir de l’UE par la voie progressiste.

BRISONS-LES-CHAINES-DE-L-UNION-EUROPEENNE-2

Budget – Face aux sommations de la Commission européenne à la France : entre l’U.E. « diktatoriale » et le salut du peuple et des travailleurs de France, il faut choisir !

Après Médiapart, le PRCF se fait un devoir de révéler la lettre adressée par les arrogants diktateurs de la Commission Européenne à la République française, aux bons soins de son ministre des finances.

Aucun progressiste, aucun patriote, aucun républicain ne peut lire une telle sommation, adressée à un grand pays qui se dit encore souverain, sans éprouver un haut-le-cœur d’indignation. Lire la suite

Sortie de l’euro : Bernard Maris vire sa cuti !

Économiste fréquemment sollicité par France-Inter, Bernard Maris se prononce enfin pour la sortie de l’euro. Mieux vaut tard que jamais : le PRCF porte le même diagnostic économique que Maris depuis sa fondation en 2004 et à l’époque, tous les économistes de la « petite gauche » fustigeaient notre prétendu « nationalisme économique » (c’est-à-dire notre volonté de substituer à la concurrence libre et non faussée sous condominium germano-américain la coopération entre Etats souverains). Lire la suite

SIGNEZ L’APPEL PÉTITION DU 18 JUIN 2014 DU CNR-RUE !

Comité National de Résistance Républicaine à l’Union Européenne.

NOUS CONSTATONS QUE :

Jamais, depuis 70 ans, les conquêtes sociales, la dignité et l’existence nationales du peuple français n’ont été aussi attaquées qu’aujourd’hui.

Derrière l’« alternance » fictive qui conduit la Droite, le P.S. – et ses satellites – à se succéder à l’Elysée et au gouvernement, l’oligarchie prend appui sur la monnaie unique européenne et sur l’U.E. atlantiste, supranationale et néolibérale pour :

  • Appauvrir les classes populaires et les couches moyennes, maintenir un énorme taux de chômage, généraliser la précarité, broyer les services et le secteur publics, briser l’Université, la recherche publique, le logement social, la Sécurité sociale, le Code du travail, les retraites par répartition, l’Education nationale, les statuts et les conventions collectives, le S.M.I.C., toutes les conquêtes du Front populaire et du C.N.R. ;

Lire la suite

Réforme territoriale de François Hollande

Ils appellent ça le « big bang » territorial…

NON AU PARTAGE EURO-FÉODAL DE LA FRANCE !

affiche régionale 2010

Etrange tribune que celle de François Hollande, diffusée le 3 juin par toute la presse régionale. De la manière la plus centraliste qui soit, sans s’encombrer du moindre mandat populaire, le chef de l’Etat a annoncé la mise à mort de la République une et indivisible issue de la Révolution française.

Mensongèrement, le Président de la République fait l’éloge des communes… tout en précisant que désormais, c’est l’Intercommunalité (à 20 000 habitants! au moins, avec recentrage sur les métropoles) qui deviendra l’échelon de proximité : lointaine proximité que voilà en vérité !

Lire la suite

Illégitimes !

par Floréal

L’écrasante majorité de la population française ayant, à l’unisson des autres pays européens, boudé, voire boycotté les européennes, il est plus approprié que jamais de calculer les pourcentages obtenus sur la base des INSCRITS et non sur la base des seuls EXPRIMES. On notera au passage que, comme nous l’avions annoncé, la comptabilisation à part du vote blanc, uniquement destiné à rabattre vers les urnes, a compté pour pain et beurre à l’annonce de tous les résultats.

Sauf à nier la signification POLITIQUE de cette abstention de masse, dont le caractère de classe est patent (la classe ouvrière est partout la principale classe à refuser l’euro-mascarade), voici donc les pourcentages réels obtenus par les principaux partis : 

  • F.N.,     11%

  • UMP :  9%  

  • PS :       6%  

  • UDI :    4%  

  • EELV :  4%  

  • Front de gauche :  3%

Qu’on se le dise !

Lire la suite

VAGUE D’ABSTENTION AUX ÉLECTIONS EUROPÉENNES !

DU MASSIF REJET DE L’UE A LA RÉSISTANCE POPULAIRE DE MASSE POUR LA SORTIE DE L’UE PAR LA VOIE PROGRESSISTE !

Communiqué du PRCF – 25 mai 2014

Malgré l’indécente propagande d’Etat en faveur de l’euro-mobilisation électorale (« votez n’importe quoi mais par pitié, votez ! »), le scrutin européen se traduit par une abstention majoritaire de classe et de masse en France et dans la plupart (la totalité ?) des Etats-membres de l’Empire européen. Lire la suite